Photo du service de numérisation des documents

La dématérialisation

Parallèlement à la dématérialisation à la source (services en ligne, télétransmission, …), l’Assurance Maladie poursuit le déploiement de son dispositif de Gestion électronique des documents (GED), DIADEME.

Après la télétransmission des feuilles de soins de Sesam Vitale, l’Assurance Maladie de Paris venue est entrée dans l’ère de Diadème (Dématérialisation et indexation automatique des documents et messages électroniques) depuis quelques années. Ce projet national repose sur la constitution d’une plate-forme documentaire hébergeant les dossiers de tous les assurés. Un arrêt maladie, un congé de maternité ou de paternité, un accident du travail… toute situation qui donne lieu au versement de revenus de remplacement implique en effet des échanges, le plus souvent postaux, entre l’employeur, l’assuré et la caisse. L’enjeu consiste à numériser ces pièces, à les indexer, puis à les introduire dans un système de gestion électronique de documents (GED).

Progressivement Diadème voit sa gestion électronique des documents (GED) s’enrichir de nouveau processus.

Le processus Aide médicale de l’Etat (AME) a démarré son activité dématérialisée le 11 mai 2016 sur les flux entrants postaux. A partir du 03 octobre suivant, les dossiers AME sont gérés par les lignes d’accueil intégrés dans Diadème.

De la même manière, la gestion dématérialisée des demandes d’immatriculation des salariés étrangers confiée à l’Assurance Maladie de Paris (assistants de langue, passeports –talents, mannequins) a débuté en octobre 2016.

Diadème en chiffres

6 562 072 pages ont été numérisées en 2016 et 1 246 051 dossiers ont été traités en gestion électronique de documents (GED).

Répartition en nombre de dossiers :

810 987 pages numérisées pour les processus soit :

– 135 044 dossiers pour le processus Reconnaissance arrêt de travail/maladie professionnelle (RECO AT/MP),

– 13 225 dossiers pour le processus Indemnités journalières arrêt de travail/maladie professionnelle (IJ AT/MP),

– 16 367 dossiers pour le processus Rentes,

– 13 717 dossiers pour le processus Fichier professionnels de santé,

– 72 220 dossiers pour le processus Divers,

1 487 417 pages numérisées pour le processus Indemnités journalières AS maternité/paternité, soit 624.652 dossiers,

2 498 558 pages numérisées pour le processus Couverture maladie universelle (CMU) soit 184.811 dossiers

1 340. 994 pages numérisées pour le processus Gestion des bénéficiaires soit 162.124 dossiers

424 116 pages numérisées pour le processus Aide médicale de l’Etat (AME) soit 23.891 dossiers.