Photo d’un bébé bénéficiant d’un vaccin

L’amélioration de la couverture vaccinale

L’Assurance Maladie s’implique dans l’amélioration de la couverture vaccinale de la population par la prise en charge des vaccins recommandés. Elle pilote notamment la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière et prend en charge le vaccin Rougeole-oreillons-rubéole (ROR) pour les enfants et adolescents jusqu’à l’âge de 17 ans.

Vaccination contre la grippe saisonnière

Pour la campagne 2015/2016, comme pour les précédentes, les populations invitées par l’Assurance Maladie (65 ans et plus, en affection de longue durée, etc.) ont bénéficié d’une prise en charge du vaccin à 100 %. Cette campagne a été relayée auprès des bénéficiaires parisiens (dans les agences, par la tenue de stands au sein de centres de santé et de structures accueillant des seniors).

Le taux de vaccination s’est élevé à 40,3 % des populations ciblées ce qui représente une augmentation de plus 3 points par rapport au taux 2014/2015 (37,1 %) et ce pour la 1e année depuis 2009.

La campagne de communication nationale a débuté dès septembre, avec un nouveau slogan qui invite à l’action : « Grippe, pour éviter l’hospitalisation, passez à la vaccination ! ». L’Assurance Maladie se mobilise. Cette campagne s’inscrit dans un contexte difficile, en raison de l’épidémie particulièrement virulente qui a marqué la période précédente : 9 semaines d’épidémie, près de 3 millions de consultations pour syndrome grippal, près de 30 000 passages aux urgences, surpondération de 18 300 décès toutes causes confondues pendant l’épidémie concernant à 91% les sujets âgés de plus de 65 ans.

Afin d’inciter ces assurés à se faire vacciner, une nouvelle campagne télévisée est organisée en partenariat avec France Télévisions. Des spots sont diffusés du 7 au 30 octobre sur France 2, France 3, France 5, 13ème  rue, TV5 Monde, et Planète+ Thalassa. Trois animateurs emblématiques de France Télévisions, Marina Carrère d’Encausse, Sophie Davant et Laurent Romejko, interpellent les téléspectateurs avec un message personnalisé destiné aux personnes qui souffrent de maladie chronique et aux seniors, pour leur rappeler les dangers de la grippe.

Ce dispositif est complété par un partenariat avec la presse régionale. A compter du 8 octobre, trois articles pédagogiques visant à lutter contre les idées reçues sur la vaccination antigrippale seront publiés dans 62 titres de la presse en région.

Par ailleurs, chacun a pu relayer sur twitter sa volonté de faire barrage au virus de la grippe par le biais du hashtag #lagrippejedisnon.

Rougeole-oreillons-rubéole (ROR) et autres vaccinations

En 2015, l’Assurance Maladie de Paris a financé 13 414 doses du vaccin ROR pour les centres de protection maternelle et infantile (PMI) de Paris et les centres de vaccination.

La vaccination contre l’hépatite B se fait surtout par vaccin hexavalent (11 000 doses prises en charge) et de façon beaucoup moins marquée par vaccin monovalent (1 200 doses).

L’Assurance Maladie de Paris a financé également la vaccination contre le méningocoque (5 000 doses).

Par ailleurs, 119 jeunes filles de 14 ans ont suivi le protocole complet de vaccination contre le papillomavirus pris en charge par l’institution (injection de 2 doses).