Portrait Pierre Albertini

Garantir à l’ensemble des Parisiens le juste soin au juste coût

2016, une année ambitieuse et exigeante

Pour nos publics, nos partenaires et nos collaborateurs, cette année 2016 a été une année ambitieuse et exigeante.

La mise en place de la protection universelle maladie (PUMA) représente en effet une importante évolution législative qui vise à simplifier les démarches et garantir une continuité des droits pour l’ensemble des assurés. Concrètement cela signifie que toute personne qui travaille ou réside en France de manière stable et régulière a droit à la prise en charge de ses frais de santé. Nous nous sommes pleinement engagés pour porter cette réforme auprès de nos assurés.

Les relations avec les professionnels de santé ont été marquées par les négociations conventionnelles. Ces nouvelles conventions portent aussi une attention particulière à la promotion des services en ligne, source de performance et de renforcement de la qualité de service aussi bien pour les professionnels de santé que pour les assurés. Nous avons souhaité accompagner l’ensemble des professionnels de santé dans le développement et l’utilisation de ces nouveaux services en ligne.

Pour les employeurs, le déploiement de la déclaration sociale nominative (DSN) a également été un enjeu ambitieux et exigeant, auquel la CPAM a pris part. En effet, afin d’anticiper la généralisation de la DSN au 1er janvier 2017, la CPAM de Paris a proposé chaque mois une matinale afin d’informer les employeurs des différents aspects de ce déploiement.

La mise en place du travail en réseau de l’Assurance Maladie (TRAM) représente également un événement marquant pour l’ensemble des collaborateurs de l’Assurance Maladie. Cette mutualisation des activités a pour objectif d’améliorer la performance globale du réseau. La CPAM de Paris s’est vu confier par la CNAMTS les activités concernant l’Aide Médicale d’Etat (AME), la coordination régionale du recours contre tiers (RCT) et les relations internationales, reconnaissant ainsi l’expertise de nos équipes.

Mi-parcours du Projet d’entreprise franchi

L’année 2016 marque la concrétisation de 71 actions sur les 206 prévues dans notre Projet d’Entreprise et sa feuille de route qui nous conduira jusqu’en 2018. L’ensemble de ces missions ont toujours été menées dans un souci d’optimisation de nos moyens et de renforcement de notre performance.

A cet égard, il faut souligner qu’en 2016, nous avons significativement progressé dans la maîtrise de notre service de base. Les délais de règlement des indemnités journalières se sont réduits, tout comme le délai de traitement des feuilles de soins. Notre taux de décroché téléphonique, ainsi que la fiabilité de nos réponses, ont été en constante évolution pour atteindre un très bon niveau. Cela démontre notre souci au quotidien d’offrir à chaque assuré parisien un service de base performant et de qualité.

La simplification des démarches, la lutte contre le non recours aux droits et l’accès aux soins à tarifs opposables apparaissent ainsi comme des enjeux majeurs de cette feuille de route. A Paris, l’accès aux soins revêt une importance particulière ; c’est pourquoi nous avons souhaité accompagner les professionnels de santé et les assurés dans la mise en place du tiers payant intégral (TPI) pour les bénéficiaires pris en charge à 100% au titre d’une affection longue durée (ALD) ou d’une maternité. C’est également pour ces raisons que nous avons décidé d’investir dans la modernisation de notre centre médical Réaumur afin de proposer une offre de qualité à tarifs opposables, à travers notamment les acquisitions d’un nouveau mammographe et d’un rétinographe.

La CPAM de Paris, avec le concours de ses partenaires, s’est également mobilisée dans la lutte contre le non recours aux droits et la prévention des ruptures dans le cadre de PLANIR. Le partenariat avec les hôpitaux via les permanences d’accès aux soins de santé (PASS) est une action parmi d’autres qui montre notre volonté de garantir à tous les assurés un égal accès aux droits et aux soins.

De même, il est important d’évoquer le travail partenarial mené conjointement avec la Mairie de Paris, l’Agence régionale de santé, le Conseil départemental de l’Ordre des médecins et la région Ile-de-France pour favoriser l’installation de médecins secteur 1, à travers notre participation au dispositif Paris Med.

Amplifier les actions de maîtrise médicalisée dans le cadre du plan ONDAM et intensifier les actions de lutte contre les abus et les fraudes, développer la prévention, ont constitué des priorités dans les missions menées par la CPAM de Paris en 2016 dans une logique d’amélioration de l’efficience de notre système de santé.

L’ensemble de ces actions a pu être mené grâce au professionnalisme des équipes de la CPAM, et à la qualité des échanges que nous avons réussi à construire avec l’ensemble de nos partenaires : nous pouvons légitimement nous en féliciter et puiser dans ce bilan les ressorts qui nous conduiront à poursuivre notre démarche de progrès en 2017 et au-delà.

 

Pierre Albertini

Directeur général de l’Assurance Maladie de Paris